free web tracker

samedi, juillet 15, 2006

Les Caméléons de France 2


Les Caméléons » sont en voie de disparition !
Vous le regrettez ? Moi pas !


Extra Box, une filiale d'Endemol, a tourné une série télé–réalité qui immergeait six candidats dans la vie tribale des peuples autochtones d’Afrique, d’Asie et d’Océanie.

Cette série, programmée pour septembre sur France 2, devait s’appeler « Les caméléons » ou « Au bout du monde » ... Elle reprenait un concept testé dans d’autres pays. La chaîne privée belge VTM avait même eu le mauvais goût d’appeler son émission « Toast Kanibaal » ...

Des ethnologues et des documentaristes avaient manifesté leur colère.

La FIDH (Fédération internationale des droits de l'homme) et la LDH (Ligue des droits de l'homme) avaient adressé une lettre à France 2 et au CSA :

« Nous dénonçons la revendication par le directeur de la chaîne de la qualité de documentaire ... Nous attendons de France 2 qu’elle renonce à ce projet qui relève de la même idéologie que les zoos humains dans lesquels on exhibait les peuples colonisés. »

L’Icra International ou Commission internationale pour le droit des peuples indigènes avait dénoncé cette série. Des pétitions avaient réuni près de 18.000 signatures et courriers contre ces émissions.

Les tournages se poursuivent chez les Hadzabés de Tanzanie et chez les Mentawaï d’Indonésie.

« France Télévision » a dû renoncer à sa programmation devant l’indignation suscitée par le projet. Son président Patrick de Carolis aurait dû refuser dès le début ce type d’émission qui peut porter atteinte à la dignité de ces peuples !


Et toi, visiteur, qu’en penses-tu ?

Libellés : ,

24 Comments:

Blogger afp763389 said...

:) nice site... hope the white bird would bring some light to this overhated place here...

take care & good luck

juillet 15, 2006 2:41 PM  
Blogger Evret said...

Il faut préciser que personne n'a vu ce programme ni chez France 2 ni chez ses détracteurs. On profite de la fragilité de certaines personnes pour pouvoir faire des programmes comme ceux de Bataille et Fontaine, de Courbet ou l'île de la Tentation. Cela ne choque plus personne. Où est le Zoo Humain?

juillet 15, 2006 3:18 PM  
Blogger yb said...

Viens, viiieenns écouter l'ambiance 6 dans ma tour petite mouette.
Bah vlà que je me mets à faire ma sirène maintenant.
Hum triton plutôt...

juillet 15, 2006 5:14 PM  
Blogger IKdix said...

@ afp763389
Thank you very much, white bird of Ev(e)re(s)t ... mdr

juillet 15, 2006 11:02 PM  
Blogger IKdix said...

@ yb : je m'envole rapidement vers ta tour.

@ Evret
- Christian Karembeu, lors de la Coupe du monde de football en 1998, avait refusé de chanter « La Marseillaise » en souvenir de son ancêtre kanak exhibé en 1931 au Jardin d’acclimatation, au bois de Boulogne.

- Ce genre spectacle, humiliant pour ces êtres exhibés, connurent un grand succès à la fin du XIX siècle et au début du XX siècle. Il plaçait une barrière entre l’homme blanc « civilisé » et « les bons sauvages » ... Il dévalorisait ces peuples pour mieux convaincre les visiteurs de la nécessité de les « domestiquer ».
Je te conseille de lire le paragraphe "zoo humain" à la fin de la page du site :
http://perso.orange.fr/memoire78/pages/jtp.html

- Effectivement nous ne verrons pas cette série sur France 2.
Les tribus n’étaient enfermées que dans l’écran mais le regard de l’homme blanc ressemblait étrangement à celui des Parisiens de 1931 !!!

- Oui, les téléspectateurs s’habituent aux caméras fixées sur eux ... Ils seront « bien conditionnés pour la télésurveillance » !!!

juillet 16, 2006 1:18 AM  
Blogger raf said...

ayant la joie de travailler pour notre chère télévision française, je dois dire que ce projet m'est apparu comme une petite daube dans un océan d'immondices... sans grandes conséquences...

puis je me suis rappelé ce souvenir télévisuel :

des massaïs font gouter à un explorateur leur boisson à base de sang tout frais, de lait et (parait t'il) d'un peu d'urine... l'explorateur prend un peu de liquide dans sa bouche, le recrache aussitôt, rend brutalement le récipient au massaï dépité, et dit, dégouté mais hilare : "j'ai déjà fais beaucoup de chose pour la caméra mais vous ne me ferez pas gouter cette horreur !!"

ça aurait pu être une séquence type de ce nouveau projet, alors je suis bien d'accord avec toi, empéchons ces gens d'aller là-bas, non pas par peur de pervertir, mais pour éviter aux tribus de se farcir pendant des mois ces gros c.... ;-)

juillet 16, 2006 2:55 AM  
Anonymous Tizel said...

Quand la télévisio publique se lance dans la télé-réalité, c'est rarement convaincant.

Ils ont déja fort boyard et intervilles, cela me suffit amplement.

Tizel

juillet 16, 2006 9:53 AM  
Blogger Scheiro said...

A l'époque où il m'arrivait de regarder encore la TV les émissions de Carolis, m'apparaissaient comme des niaiseries monumentales. Rien d'étonnant à ce que le directeur de programmation de F2 tombe aussi bêtement dans une telle vision du monde.
Tu fais bien de rappeler, IK, ce que fut l'expo de Paris au tournant du siècle précédent.

Une citation de Bruno Bettelheim qui peut aider à réfléchir :

«Nous nous trouvons dans une situation extrême quand nous sommes soudain catapultés dans un ensemble de conditions de vie où nos valeurs et nos mécanismes d’adaptation anciens ne fonctionnent plus et que certains d’entre eux mettent même en danger la vie qu’ils étaient censés protéger. Nous sommes alors, pour ainsi dire, dépouillés de tout notre système défensif et nous touchons le fond; nous devons nous forger un nouvel ensemble d’attitudes, de valeurs et de façons de vivre, selon ce qu’exige la nouvelle situation»

juillet 16, 2006 6:58 PM  
Anonymous Olivier SC said...

J'apprends quelque-chose car je n'avais rien lu ni entendu quoi que ce soit sur ce programme.

En fait de Caméléon à la télé, je ne connais que la superbe série stopée. L'avais-tu suivie ? Je crois qu'elle a aussi été diffusée sur M6.

juillet 16, 2006 7:50 PM  
Blogger IKdix said...

@ raf
Ton récit pourrait effectivement s’insérer dans ce genre d’émission.

Selon certaines informations du groupe de tournage, le réalisateur aurait été « remercié à cause d’un comportement déplacé à l’encontre des Hadzabés », notamment des violences verbales.

@ Tizel
Je partage totalement ton avis !
J’aurai l’occasion de parler de Fort Boyard dans quelque temps.
Je suis toujours ravie de lire tes messages.

@ Scheiro
- Ce genre de spectacle était traumatisant pour ces êtres !
Le grand-père de Christian Karembeu avait nourri de la haine envers ces « civilisés» qui l’avaient exhibé !

- Aucun encadrement sérieux n’a été prévu pour le tournage des « Caméléons » chez les Hadzabés. Un fascicule d’une demi-page aurait présenté chaque peuple. Il n’y avait pas d’ethnologues confirmés : seulement certains relais dans le tourisme, formés en ethnologie ...

@ Bonjour Olivier.
Bienvenue dans mon îlet.
Je suppose que tu évoques « Jarod », programmé dans l’enfance pour devenir un « caméléon humain ». Non, je n’ai pas vu la série mais j’en ai entendu parler.

Je m’aperçois que peu de personnes connaissaient la réaction de la FIDH et de la LDH face à la programmation des
« Caméléons ». France 2 a dû veiller à ne guère ébruiter l’affaire !

juillet 16, 2006 10:07 PM  
Blogger Evret said...

Non pas de critique sur Fort Boyard c'est une émission formidable!

http://www.dailymotion.com/relevance/search/boyard/video/35931

Et le générique de fin est superbe.

juillet 16, 2006 10:35 PM  
Blogger Evret said...

DSL probléme de lien voici le bon!

http://www.dailymotion.com/relevance/search/boyard/video/105517

juillet 16, 2006 10:40 PM  
Blogger IKdix said...

@ Evret
J'ai choisi les vidéos d’Adriana Karembeu, dans la page 2 ... lol

En septembre, ils présenteront certainement celle d’Evret ...

juillet 16, 2006 11:26 PM  
Blogger Mikkado said...

Christian Karembeu, c'est le boyfriend d'une certaine Adriana, non ?
Il va falloir que je me renseigne...

juillet 17, 2006 12:14 AM  
Blogger Mikkado said...

Petit complément d'infos :

Il y a un peu moins de deux siècles, le 29 décembre 1815, la Vénus hottentote, de son véritable nom Saartjie / Sarah Baartman, mourrait en France après avoir été exhibée à Londres et à Paris pendant plusieurs années. Elle inaugurait le long cycle des zoos humains, au carrefour de la science et du spectacle. Le 25 février 1836, P. T. Barnum inventait un nouveau genre avec Joice Heth, celui de l’exhibition à grande échelle des ethnics shows. Quarante ans plus tard, en Allemagne, à Hambourg, Carl Hagenbeck professionnalise l’ensemble, passant de l’individu à la troupe au milieu des animaux, puis au village reconstitué, et propose sa première attraction en septembre 1875 en exhibant un groupe de Lapons. Pendant près de soixante ans, la mode est aux zoos humains, avec leur centaine de millions de visiteurs (dont cinquante millions pour la seule exposition universelle de 1900 à Paris) et plus de trente mille exhibés dans une trentaine de pays à travers le monde. Le phénomène va captiver l’occident. Il va quasi disparaître en quelques mois entre la fin 1931 et 1934.

Depuis on assiste à quelques tentatives de reproduction de ces spectacles grand public et racistes. Nostalgie ? Non, c’est beaucoup plus que la majorité d’entre nous ne prend pas conscience de ce que signifient de tels “spectacles”. En avril 1994, c’est par exemple un Safari parc en Bretagne près de Nantes (90 ans après le passage d’un village nègre dans la ville), puis ce fut un village Massaï en Belgique (grand spécialiste du genre depuis l’exposition de Tervuren de 1897), suivi deux ans plus tard d’une exhibition de Pygmées (une autre spécialité locale) et voici que l’Allemagne, inventeur du “genre” en l’ayant professionnalisé dans le dernier quart du XIXe siècle, nous en propose un condensé. Le grand retour des zoos humains est annoncé.

juillet 17, 2006 12:29 AM  
Blogger Celtik said...

tout est pourri par l'audience (même sur le service public) et pour en faire il faut faire du people !
pour X tapez 1, pour Y tapez 2, ...etc
et çà fonctionne, alors pourquoi ils s'en priveraient !
je n'avais ouï dire à ce sujet !

juillet 17, 2006 9:24 AM  
Blogger IKdix said...

@ Mikkado
- Avant et pendant les campagnes coloniales, la presse illustrée présentait des articles sur les sacrifices humains de ces peuples.
L'abolition des sacrifices humains servit de prétexte aux Britanniques pour l’invasion du Bénin en 1897.

- Les expositions américaines lancèrent la tendance internationale.
Au début elles présentaient les produits coloniaux.
Les expositions de peuples furent d’abord organisées par les zoos : l’Allemand Carl Hagenbeck, était directeur du zoo et commerçant d’animaux de Hambourg.

Ces expositions, symboles de la puissance européenne, satisfaisaient le voyeurisme des Occidentaux.
Les colonisés, transformés en objets de connaissance, devenaient des trophées de victoire.
L’exotisme se répandit alors chez les vainqueurs et peu à peu ces exhibitions eurent moins d'attrait.
Entre 1895 et 1914, ces pauvres êtres durent animer des spectacles : danses de guerre, des danses de cannibales, des scènes de bataille ... Lors de l’Exposition de Paris de 1900, les visiteurs se faisaient porter dans un hamac par des Africains.

- Le cinéma prit le relais pour répandre les clichés.

- Le retour de ce genre de spectacle raciste est fort choquant !
http://regardsur.blogspirit.com/archive/2005/07/index.html


@ Celtik
Bien sûr la course à l’audience pervertit tout ! « Amasser toujours plus » reste le seul objectif !
Comme le public semble moins friand de ce type d’émission, la surenchère s’impose. Et là on peut voir les pires horreurs : ex « Les Caméléons ».

juillet 17, 2006 7:50 PM  
Anonymous Myblogforyou said...

Moi je me dis qu'il doit y avoir des gens qui ont des vies très ennuyeuses, pour regarder tous ces programmes de la télé réalité qui leur donnent le sensationnel et le piquant qui manquent à leur vie.

juillet 17, 2006 9:34 PM  
Blogger IKdix said...

@ Myblogforyou
C’est une façon de vivre par procuration. C’est effectivement une explication.
Il en existe d’autres également liées au type d’émission télé-réalité.

juillet 18, 2006 1:46 AM  
Blogger Evret said...

J'avais choisi Anne-Gaelle Riccio car c'est l'actuel animatrice de l'émission. Je pense qu'avoir une vie peu intéressante n'est pas la seul cause il y à aussi touts les insomniaques! ^^

juillet 18, 2006 3:32 AM  
Anonymous Christelle said...

Bizarre qu'aucun des 20 commentaires précédents n'ait fait mention (sauf erreur ) du roman de Didier Daeninckx : Cannibale.
A rechercher, à acheter, à lire.

juillet 18, 2006 9:38 AM  
Blogger IKdix said...

@ Christelle
- Le récit de Didier Daeninckx s’est inspiré d’un fait réel : avant l’inauguration de l’Exposition Coloniale de 1931, le cirque Höffner de Francfort-sur-le-Main a échangé temporairement des crocodiles contre des Kanaks pour relancer l’intérêt de son public.

- Le film Man to man dénonce une idéologie qui classe et hiérarchise sans tenir compte des sentiments humains. Régis Warnier s’est inspiré d’un scénario de Fessler, bâti à partir d’un fait réel : un marquis italien avait capturé deux Pygmées pour les exhiber à Venise.

juillet 18, 2006 12:39 PM  
Blogger Gilles Desforges said...

Est-il encore temps de te mettre un mot ici, IKdix ? Je me le permets car il n'y a pas d'autres billets (+ récent, je veux dire).

En plus, le sujet télé est vaste. Je ne puis donné un avis sur le "programme" dont tu parles car je ne regarde que les séries, films et téléfilms.

Je suis dans les docus toute la journée (pas télé), alors, tu vois ...

juillet 18, 2006 6:45 PM  
Blogger IKdix said...

@ Gilles
Les mots d’amitié des copains sont toujours les bienvenus. Alors n’hésite pas.

juillet 18, 2006 7:35 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home